fbpx

Puis-je allaiter mon bébé avec des implants mammaires ?

 In Non classifié(e)

Si vous faites partie des millions de femmes qui ont des implants mammaires, vous vous demandez sans doute si vous pouvez allaiter votre (futur) bébé.

Votre opération chirurgicale peut-elle avoir un impact sur votre capacité à produire une quantité de lait suffisante? Le silicone de vos implants peut-il s’infiltrer dans le lait maternel et nuire à votre bébé?

Heureusement, non seulement l’allaitement avec des implants est sans danger, mais la plupart des femmes qui en portent sont également capables de produire une quantité suffisante de lait maternel.

Allaiter avec des implants mammaires : questions fréquentes

Les deux principales préoccupations des mères porteuses d’implants mammaires concernant l’allaitement sont liées à la sécurité et à la production de lait. Heureusement, il y a de bonnes nouvelles sur les deux fronts.

D’une part, « L’allaitement avec des implants n’est pas dangereux pour la mère ou le bébé et le contenu des implants n’est pas transféré au bébé », affirme le Dr Nigro dans un article de verywellfamily.

D’autre part, dans la plupart des cas, les femmes ayant des implants seront en mesure d’allaiter leur bébé avec succès.

En effet, souvent, les raisons pour lesquelles les mères ayant des implants ont des difficultés à allaiter sont les mêmes que celles que tout nouveau parent peut avoir – problèmes de prise du sein, congé de maternité court et/ou manque de soutien.

Mais il est vrai que dans certains cas, la chirurgie des implants peut avoir un impact sur votre capacité à produire une pleine quantité de lait. Tout dépend de l’endroit où les incisions ont été pratiquées. Aussi, la difficulté à produire du lait peut venir d’une pathologie préexistante telle qu’une hypoplasie ou un cancer du sein, qui rend difficile une production complète. Néanmoins, une montée de lait complète n’est pas une condition préalable à un allaitement réussi.

Allaiter avec des implants : précautions de sécurité

Les experts s’accordent à dire que l’allaitement avec des implants est sûr et que vous n’avez pas besoin de prendre de précautions particulières pour le pratiquer. Bien que la plupart des femmes porteuses d’implants ne rencontrent pas d’obstacles à un allaitement réussi liés à leurs implants, il arrive que les implants créent des complications. Voici ce qu’il faut savoir pour prévenir ces complications.

Envisagez de passer une IRM pour vous assurer que votre implant est intact.

Des études ont montré que le silicone ne passe pas dans le lait maternel. Néanmoins, si cette possibilité vous préoccupe, et pour votre propre tranquillité d’esprit, passez une IRM pour vous assurer que vos implants sont intacts et ne se sont pas rompus. Cette démarche n’est toutefois pas obligatoire. Quoi qu’il en soit, la FDA recommande de procéder à un dépistage systématique des ruptures cinq ans après la pose de vos implants, et tous les deux ou trois ans par la suite.

Prenez des mesures pour maximiser votre production de lait

Étant donné que certaines mères rencontrent des problèmes de production de lait lorsqu’elles ont des implants, il peut être utile de veiller à ce que votre production de lait soit bien établie dès le départ. Pour ce faire, allaitez fréquemment et maximisez le temps que votre bébé passe au sein. Si vous devez donner un complément de lait, envisagez des méthodes adaptées à l’allaitement, comme l’utilisation d’un dispositif d’allaitement complémentaire (SNS) ou l’utilisation d’un biberon à rythme lent.

Restez en contact avec le pédiatre

Il est important de rester en contact avec le pédiatre de votre enfant. Dites-lui que vous avez des implants afin qu’il puisse surveiller attentivement la prise de poids de votre bébé et prévenir tout problème d’engorgement ou de mastite.

En bref…

L’allaitement avec des implants mammaires est sûr et, dans la plupart des cas, les mères peuvent atteindre leurs objectifs en matière d’allaitement. Si vous rencontrez des problèmes avec l’allaitement, demandez l’aide du pédiatre de votre enfant ou d’une personne spécialisée dans l’allaitement.

En tout cas, la crainte de ne pouvoir allaiter ne doit pas constituer un frein à votre chirurgie d’augmentation de la poitrine. Contactez notre chirurgien à Bruxelles pour en savoir plus.

Derniers articles
mariage parfait chirurgie plastique médecine esthétique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l’utilisation de cookies En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close