fbpx

La greffe de cheveux FUE à Bruxelles

Greffe de cheveux FUE : définition

La FUE (EN: Follicular Unit Extraction) consiste à extraire, grâce à un punch très fin, les follicules capillaires de la zone donneuse les uns après les autres. Le chirurgien sélectionne alors les meilleures greffes et les redistribue dans la zone receveuse.

La FUE, également appelée FOX, FIT ou Extraction folliculaire, peut être utilisée seule ou compléter une intervention de FUT (Follicular Unit Transplantation).

Greffe de cheveux FUE à l’ancienne

On a longtemps critiqué la FUE en raison des punchs précédemment exploités. D’un diamètre nettement supérieur à ceux utilisés dans notre clinique, ils provoquaient des cicatrices apparentes ainsi qu’un résultat peu probant, aussi appelé « cheveux de poupée ».

Heureusement, la FUE que nous pratiquons à l’heure actuelle s’est nettement améliorée. Ce qui n’est malheureusement pas le cas dans toutes les cliniques.

Greffe de cheveux FUE : un savoir-faire

La FUE est une pratique qui demande de l’expérience, de la patience, du savoir-faire ainsi que l’utilisation d’un matériel spécifique et approprié pour obtenir les meilleurs résultats. Bien réalisée, cette méthode de microgreffe capillaire est un succès. Son efficacité justifie son coût.

Utilisée auparavant dans le traitement de la calvitie modérée, la FUE peut être pratiquée dans les cas plus sérieux et permet le prélèvement de 2500 à 3000 greffons quotidiens. La cicatrisation est rapide et les cicatrices, pratiquement indétectables.

Les étapes de la FUE

  • Le micro « carottage » s’effectue au moyen d’un micro punch dont le diamètre n’excède pas 0,9 mm. Cette étape demande une bonne dose de dextérité.
  • Ensuite, le chirurgien prélève des greffons au moyen de pinces appropriées à cette manoeuvre. Il manipule les bulbes avec la plus grande délicatesse et conserve les greffes à une température de 4°, dans un mélange de sérum physiologique et de votre PRP.
  • Vient alors la gestion des greffes, comptées et classées selon la quantité de cheveux qu’elles contiennent.
  • Le praticien effectue par la suite des incisions à partir de lames fines, dont la taille dépend de celle des greffes. Ces incisions doivent être réalisées soigneusement pour conférer à l’opération son aspect naturel. Leur nombre dépend du résultat souhaité et de la quantité de greffes récupérées.
  • Enfin, la transplantation et l’implantation des greffes se font selon une profondeur et une direction particulière, essentielles pour le résultat final. Cette opération est particulièrement délicate.
etapes-greffe-cheveux-fue

Les différentes méthodes de FUE

Greffe de cheveux FUE Fully Shaved

Il s’agit de la technique la plus répandue. Pour permettre une visibilité optimale et un nettoyage post opératoire aisé, la totalité du crâne est rasée. Cette méthode permet de récolter environ 3000 greffons par jour.

Greffe de cheveux FUE Partially shaved

Contrairement à la FUE Fully Shaved, seule la zone donneuse est rasée. La zone receveuse conserve sa chevelure, ce qui ralentit les incisions et le placement des greffons. Le praticien peut prélever environ 2500 greffes par jour grâce à cette méthode.

Greffe de cheveux FUE Patchy

La zone tondue est encore plus réduite avec cette technique, qui consiste à raser partiellement la zone donneuse. Elle impose des contraintes supplémentaires qui limitent le transfert des greffes à un maximum situé entre 2000 et 2500 greffons par jour. De plus, un délai de 6 mois est nécessaire entre deux prélèvements de cheveux. Parce qu’elle fonctionne particulièrement bien avec des cheveux plus longs (minimum 5 centimètres), les femmes apprécient particulièrement cette procédure.

Greffe de cheveux FUE Unshaved

Cette technique, lente mais discrète, s’effectue sans tonte. A raison de maximum 1500 greffes prélevées par jour, deux à trois journées d’intervention sont nécessaires pour obtenir le nombre de greffes requis.

ma-greffe-de-cheveux

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la greffe de cheveux sans jamais oser le demander

Les avantages de la FUE

  • Les cicatrices causées par la FUE peuvent être facilement dissimulées et sont peu visibles. Cette technique peut donc intéresser les personnes qui souhaitent porter les cheveux courts.
  • Aussi, la FUE offre la possibilité de choisir librement les follicules de la zone donneuse selon la stratégie de la zone à traiter.
  • En outre, dans le cas d’une zone donneuse peu fournie, la FUE permet le prélèvement de poils longs sur le corps. Elle permet également la reconstruction des sourcils.
  • Grâce à la FUE, l’inconfort opératoire est réduit. Cette technique permet un retour rapide à la vie sociale et active.

Les contraintes de la FUE

  • Les techniques les plus démocratiques de FUE impliquent la tonte de la zone donneuse. Les prix de la FUE Patchy ou FUE Unshaved sont plus élevés.
  • De plus, l’opération et le temps de prélèvement sont plus longs que si vous optez pour une FUT.
  • La zone donneuse et le nombre de cicatrices sont également plus étendus qu’avec la FUT et la survie des greffes, moins durable.
  • Enfin, la FUE requiert énormément d’expérience et de savoir-faire en raison de la fragilité des follicules manipulés.

Vous désirez prendre rendez-vous ? Vous n’avez pas trouvé la réponse à la question qui vous préoccupe ?

Pour ne pas remettre mes questions de beauté toujours à plus tard, merci de me rappeler sur base des données ci-dessous.
Autres traitements

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l’utilisation de cookies En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close