fbpx

Sept signes indiquant que vous avez besoin d’une révision de vos implants mammaires

 In Beauté, chirurgie esthétique

Bien que l’on s’attende à ce que les patientes remplacent leurs implants mammaires au bout de 10 à 20 ans, il existe plusieurs raisons pour lesquelles un changement doit être envisagé plus tôt.

Si votre augmentation mammaire ne donne pas les résultats naturels que vous espériez, si vous rencontrez des complications avec vos implants ou si vous avez remarqué que la peau de vos seins s’affaisse, une révision des implants mammaires peut être nécessaire. Voici sept signes indiquant que vous avez besoin d’une chirurgie de révision.

Vos implants mammaires sont douloureux ou inconfortables

Des implants douloureux ou inconfortables peuvent indiquer un certain nombre de problèmes qui nécessitent une révision de l’implant mammaire, notamment une contracture capsulaire, des ganglions lymphatiques endommagés, des nerfs coincés ou un mauvais positionnement de l’implant. Si vous avez des implants en silicone, la douleur peut être un signe que votre implant s’est rompu ou fuit.

Même s’il n’y a pas de problème grave à l’origine de la douleur, certaines patientes trouvent que les implants sont suffisamment inconfortables pour perturber leur vie quotidienne, surtout si l’implant utilisé était trop grand ou mal placé.

Quelle qu’en soit la cause, une douleur ou une irritation persistante n’est pas un résultat normal de la chirurgie d’augmentation mammaire. Les patientes qui éprouvent l’une ou l’autre de ces sensations doivent prendre rendez-vous avec leur chirurgien.

Votre implant mammaire s’est rompu ou fuit

La rupture d’un implant peut être causée par une pression physique brutale ou intense (comme dans un accident de voiture) ou par le vieillissement et l’affaiblissement de l’enveloppe de l’implant.

La rupture d’un implant salin entraîne un dégonflement quasi immédiat du sein concerné, ce qui facilite son diagnostic. La solution saline contenue dans l’implant est identique à une solution intraveineuse et est facilement absorbée par l’organisme.

En revanche, les ruptures d’implants en silicone ne peuvent être diagnostiquées sans une échographie ou une IRM, car le gel de silicone visqueux contenu dans l’implant s’écoule lentement.

Bien que la rupture d’un implant mammaire ne constitue pas une urgence vitale, il est important de faire retirer l’implant endommagé pour éviter une infection ou le développement d’un tissu cicatriciel interne excessif.

Votre implant mammaire est descendu

Si la peau et les tissus ne peuvent pas soutenir correctement l’implant mammaire, il est possible que l’implant « s’affaisse ». Cette situation est plus fréquente avec les implants lourds ou de grande taille, mais les grossesses post-opératoires ou la laxité de la peau due à l’âge peuvent également être à l’origine de ce phénomène.

Votre implant mammaire bouge ou tourne

Il est normal que les implants mammaires s’installent dans une position légèrement différente avec le temps. Il n’est pas normal que les implants se déplacent vers un endroit très différent de la paroi thoracique. C’est ce qu’on appelle le déplacement de l’implant, qui peut nécessiter une révision par votre chirurgien.

Votre implant mammaire a changé de forme

La forme de l’implant peut changer si l’implant se rompt, se déplace, pivote ou s’affaisse.

Les changements de forme des implants mammaires se produisent généralement de manière asymétrique, c’est-à-dire dans un sein ou dans l’autre. Même si les deux implants changent de forme, ils peuvent ne pas changer de la même manière. Cette asymétrie ne présente pas de risque médical, mais elle peut provoquer une détresse émotionnelle importante chez les patientes et rendre très difficile la recherche de soutiens-gorge et de vêtements qui leur conviennent.

Votre implant mammaire provoque une contracture capsulaire

La formation de tissu cicatriciel est une partie normale du processus de guérison après la pose de tout type d’implant médical ou de chirurgie plastique. En général, ce processus est une bonne chose car la capsule de tissu cicatriciel aide à soutenir l’implant, l’empêchant de glisser.

Dans certains cas, cependant, le corps prend l’implant pour un corps étranger dangereux et crée une quantité excessive de tissu cicatriciel pour l’isoler. Connue sous le nom de contracture capsulaire, cette surproduction de tissu dense et dur autour de l’implant mammaire peut affecter le succès de l’intervention d’augmentation.

Vous n’êtes pas satisfaite de la taille de vos seins

Si la plupart des patientes sont satisfaites des résultats de leur augmentation mammaire, certaines d’entre elles regrettent de ne pas avoir obtenu une autre taille d’implant, plus grande ou plus petite.

Si vous souhaitez modifier la taille de vos implants mammaires, la plupart des médecins vous recommanderont d’attendre environ un an après l’intervention initiale avant de procéder à toute révision. Non seulement cette période d’attente permettra à votre corps de se rétablir complètement, mais elle donnera également à vos implants le temps de s’installer dans leur position finale avant que vous ne preniez cette décision majeure.

Vous souhaitez des informations supplémentaires ou un rendez-vous? Contactez notre clinique de chirurgie esthétique à Bruxelles, Belgique.

Derniers articles
liposuccion conseils rétablissement récupération

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l’utilisation de cookies En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close